Questions au directeur général de l'ONF, président du Fonds

Pouvez-vous revenir sur la genèse du fonds ONF-Agir pour la forêt ? Pourquoi sa création a paru indispensable pour soutenir vos missions ?

La forêt est notre bien commun. Dans la continuité du travail de nos prédécesseurs, nous avons la mission de la gérer durablement pour les générations futures. C’est dans l’ADN de l’ONF depuis sa création.

Notre Etablissement s’est ouvert depuis 30 ans déjà au mécénat d’entreprises et des entreprises engagées et fidèles soutiennent nos actions.  Aujourd’hui, face à l’urgence climatique, il nous faut aller plus loin et plus vite, d’où notre volonté d’être plus efficace et de faciliter l’accès aux dons pour les entreprises de toutes tailles et pour les particuliers au profit de la forêt française.

Pourquoi donner au fonds ONF–Agir pour la forêt ?

On note chez nos concitoyens un vrai désir de forêt et de nature. Avec le lancement de ce fonds, notre objectif est de créer un grand élan de générosité au service de nos forêts publiques. Chaque don compte et chaque donateur peut être certain que sa contribution même modeste sera utile et participera à la valorisation et la préservation d’espaces forestiers exceptionnels.

Sur quelles actions le fonds va t'il s’engager à son lancement ?

Les projets soutenus par le Fonds s’inscrivent dans 6 thématiques – planter pour demain, agir pour la biodiversité, pour la prévention des risques, agir pour l’accueil du public, pour le patrimoine historique et culturel, innover pour la forêt - qui illustrent la diversité des actions de gestion forestière conduites par l’ONF.

Chaque thématique est importante, mais une priorité émerge cette année : la reconstitution des forêts touchées ces dernières années par des sécheresses, des crises sanitaires majeures accentuées par le changement climatique, des incendies… Ces catastrophes ont dévasté des surfaces considérables que l’on ne pourra régénérer ou replanter sans une aide financière conséquente. Grâce au fonds ONF-Agir pour la forêt, chacun pourra être acteur de cette reconstitution des forêts que nous lèguerons à nos enfants.