Replanter la forêt de Verdun dévastée par la sécheresse

Les conditions climatiques extrêmes de ces dernières années causent un dépérissement des peuplements, fragilisant l’équilibre des écosystèmes forestiers. Reconstruisons ensemble les forêts de demain !

Verdun, une Forêt d’Exception® touchée de plein fouet

La forêt de Verdun, l'une des plus grandes de France, est dévastée aujourd'hui par une attaque d'insectes, les scolytes, qui mettent sa pérennité en cause. Cette forêt est symbolique, car c'est pour conserver la mémoire de la terrible bataille de Verdun pendant la Première Guerre mondiale et transmettre aux générations futures les vestiges de ce combat, que l'Etat a décidé de la créer, quelques années après la fin du conflit. 

Actuellement, aucun traitement n’existe pour éradiquer l’épidémie de scolytes. Nous n’avons donc qu’une possibilité : remplacer les épicéas malades par d’autres essences plus diversifiées, mélangées et mieux adaptées aux conséquences du changement climatique.

 

1/5e
de la surface de la forêt de Verdun est composée d'épicéas
80 000 à 100 000 m3
de bois impactés, soit un an et demi de récolte

La situation est inédite et la tâche des forestiers colossale. Ce chantier requiert des moyens humains et financiers très importants pour exploiter rapidement les arbres et passer à l'étape de la replantation. Le choix des essences sera fondamental, prenant en compte l'adaptation au changement climatique, la biodiversité et les contraintes de préservation des vestiges de guerre.

Damien Galland, Directeur d’agence de Verdun

Les scolytes : danger pour la forêt

Ligne d'épicéa atteint par le scolyte - ©Nathalie Petrel/ONF

Les scolytes sont de la famille des coléoptères. Ils sont tout particulièrement attirés par les épicéas déshydratés, blessés ou affaiblis. Ils entravent alors la circulation de la sève et provoquent le brunissement puis le dépérissement rapide des arbres. Leur invasion ne cesse de progresser du fait des sécheresses et chaleurs estivales toujours plus fortes, répétées et rapprochées, une conséquence directe de l'accélération du changement climatique. 

Une exploitation rapide des arbres est nécessaire, afin d'éviter une propagation de l'épidémie. La quasi-totalité des forêts du Grand-Est et de Bourgogne-Franche-Comté sont déjà en état de crise sanitaire, celles des Hauts-de-France et de Normandie sont touchées. Il y a urgence à intervenir ! 

Après l'abattage des arbres et le nettoyage des parcelles, s'ouvre le temps de la reconstitution.

 

 

©Thierry Sardin/ONF

Faites un don, nous agissons

Bois infesté par les scolytes - ©ONF

Vos dons permettront aux forestiers de décupler leur force d’action pour remplacer plus rapidement les arbres malades, en conduisant un programme de plantation d’envergure. Pour la forêt de Verdun, ce programme durera 5 à 10 ans et coûtera près de 1,3 million d’euros.

En 2019, vos dons serviront à replanter des milliers d'arbres dans la Forêt d’Exception® de Verdun.

En donnant 100 euros, vous contribuez à replanter 10 arbres.

 

Devenez mécène. Faites un don pour le remplacement des arbres malades en forêt domaniale de Verdun :