Agir pour la restauration des dunes de Noirmoutier

Sur l’Île de Noirmoutier (Pays de la Loire), les érosions et le passage de l'Homme ont fortement fragilisé les dunes. En contribuant au fonds ONF-Agir pour la forêt, vous participez à la préservation du cordon dunaire.
©Petrel Nathalie/ONF

Grignotées par les érosions et par l’activité humaine, particulièrement développée dans cette zone touristique, les dunes de Noirmoutier sont en danger. L’ONF doit intervenir rapidement pour protéger ces paysages et les nombreuses espèces qui y sont installées. 

Pour restaurer les dunes de Noirmoutier et sauver la faune et la flore qu’elles abritent, nous avons besoin de vous.

Grâce à vos dons, les forestiers pourront agir plus rapidement et sauver ces réservoirs de biodiversité sur un territoire où la pression foncière s’est exacerbée. Ils participeront ainsi à maintenir une typologie d’habitats naturels en régression à l’échelle nationale.

À Noirmoutier, les dunes domaniales de Barbâtre et celles du site de la Bosse sont abîmées par l’érosion, par l’empiètement de la forêt et par les traces d’un ancien camping. Nous devons stopper l’avancée des forêts de pins maritimes et de chênes verts en arrachant à la main toutes les plantes qui favorisent le boisement et redonner au site son aspect initial en effaçant tous les aménagements de chemins et de promenades. Le sable que l’on mettra à nu permettra alors aux mousses, aux lichens et aux espèces de se réinstaller.

Valentin Météreau, Chef de projet Littoral

Protéger des espèces biologiquement isolées

©Petrel Nathalie/ONF

Les dunes domaniales de Noirmoutier sont apparues au XIXe siècle, lorsqu’il a été décidé de planter une forêt afin d’éviter l’ensablement de l’arrière-pays. Depuis, elles sont devenues des réserves de nature qui favorisent le maintien d’espèces isolées biologiquement, du fait de leur insularité. La petite bourrache du littoral, par exemple, est une plante qui n’est présente que sur les dunes entre l’archipel des Glénants et le sud de l’île d’Oléron, en passant par Noirmoutier.

Aujourd’hui, il est vital pour ces espèces que l’ONF agisse pour que les paysages côtiers soient protégés de l’érosion.

©Thierry Sardin/ONF

Faites un don, nous agissons

©Favennec Jean/ONF

En soutenant le fonds ONF-Agir pour la forêt, vous donnez les moyens aux forestiers de mener ce vaste programme de protection des dunes d’un montant total de 17 800 euros. 

Devenez mécène. Faites un don pour sauver les dunes de la forêt domaniale de Noirmoutier :